La rwandaise pilote de ligne

KIGALI : la Capitale du Rwanda

Rwanda kigali la capitale

Jeunesse Africaine _ Regarde bien là où tu es, avant d'aller là, où tu t'en vas !...

Rwanda, called "the land of a thousand hills", is a country in East Africa, with  26,338 km2 in the Great Lakes region, it shares borders with Uganda in the north, Tanzania in the east, Burundi in the south, and the Democratic Republic of the Congo in the west.
Its capital Kigali is located in the center of the country.
Kinyarwanda and English are the main languages ​​spoken by all Rwandans. The hills constitute the reference location of the habitats. This beautiful country is marked by the genocide perpetrated in 1994...
Rwanda is a member : of the African Union (AU) since June 2007, the East African Community and since 29 November 2009 the Commonwealth of Nations.

 

Esther Mbabazi : pilote professionnelle du Rwanda

A l’âge de 5 ans, alors qu’elle observait le ciel, Esther Mbabazi aperçut un avion. Ça lui est alors apparu comme une évidence : elle voulait piloter cet avion.
_ A ce moment-là, l’idée qu’aucune femme n’ait jamais été pilote d’avion au Rwanda ne lui a même pas traversé l’esprit. « C’est décidé, je vais piloter des avions. », s’est-elle dit. « Et ça a été ma motivation tout au long de ma vie ».
_ A 24 ans, Esther est devenue la première femme pilote professionnelle du Rwanda. Beaucoup ont été surpris, car son père est décédé dans un accident d’avion lorsqu’elle était petite, mais Esther ne s’est jamais laissée décourager.

Rwanda

<< J’adore l’aventure. Chaque journée est différente. Même si je vais au même endroit que la veille, le vol n’est jamais le même. C’est ce que j’aime dans mon travail : chaque jour est unique », explique-t-elle >>.
_ Esther refuse de croire que le fait d’être une femme puisse nuire à sa carrière. « Nous vivons dans un monde moderne. Je n’ai pas le vertige et j’aime les machines. », dit-elle, rejetant les stéréotypes qui pèsent sur elle et sur toutes les femmes.
_ Mais tout n’a pas toujours été rose. Un jour, un homme a refusé de rester dans l’avion en voyant qu’une femme était aux commandes. « Mais à part ce cas isolé, il y a des milliers de personnes qui sont ravies de voir les progrès réalisés en faveur des droits des femmes ».
_ Le succès d’Esther est remarquable, mais finalement pas si rare au Rwanda.    « Au Rwanda, le Parlement compte le plus de femmes au monde », rappelle Esther, faisant référence à l’exemplarité de son pays en matière de parité. La moitié de la Cour Suprême rwandaise est constituée de femmes et le taux de scolarisation est le même pour les garçons et pour les filles.

Notre-Dame du Nil, ou la vérité sur le Rwanda

Témoin d’une souffrance, certes, mais écrivain et poète à part entière : la nécessité de témoigner, de parler a révélé à Scholastique Mukasonga son propre talent et une prosodie intérieure dans laquelle, peut-être, elle n’avait osé s’engager jusqu’alors. Pour son quatrième ouvrage et premier roman, Notre-Dame du Nil, paru en mars 2012 aux éditions Gallimard, Scholastique Mukasonga nous plonge dans un lycée de jeunes filles qui s'appelle Notre-Dame du Nil, perché sur la crête Congo-Nil près des sources du grand fleuve africain dont l'une des sources se trouve au Rwanda. Elles y ont été envoyées pour former l’élite féminine du pays et les éloigner des dangers du monde extérieur. C'est un prélude au génocide des Tutsi qui se déroule dans le huis-clos du lycée, durant l’interminable saison des pluies. Amitiés, désirs, haines, luttes politiques, incitations aux meurtres raciaux, persécutions... Le lycée devient un microcosme existentiel fascinant de vérité sur le Rwanda des années 70.

Scholastique Mukasonga

Descriptions du produit

 

«Cette femme aux pieds nus qui donne le titre à mon livre, c'est ma mère, Stefania. Lorsque nous étions enfants, au Rwanda, mes sœurs et moi, maman nous répétait souvent : "Quand je mourrai, surtout recouvrez mon corps avec mon pagne, personne ne doit voir le corps d'une mère." Ma mère a été assassinée, comme tous les Tutsi de Nyamata, en avril 1994 ; je n'ai pu recouvrir son corps, ses restes ont disparu. Ce livre est le linceul dont je n'ai pu parer ma mère. C'est aussi le bonheur déchirant de la faire revivre, elle qui, jusqu'au bout traquée, voulut nous sauver en déjouant pour nous la sanglante terreur du quotidien. C'est notre histoire.» Scholastique Mukasonga...51idbyvrcnl-sl500.jpg

 

Descriptions du produit

 

Rwandaise, née en 1956, Scholastique Mukasonga connaît dès l’enfance la violence et les humiliations des conflits politiques qui agitent le Rwanda. Sa vie est marquée par les épisodes tragiques de l’Histoire du Rwanda. En 1960, sa famille est déplacée dans une région insalubre du Rwanda, Nyamata au Bugesera. En 1973, elle est chassée de l’école d’assistante sociale de Butare et doit s’exiler au Burundi. Elle s’établit en France en 1992. En 1994, année du génocide des Tutsi, un million de morts en cent jours, elle apprend que 27 membres de sa famille ont été massacrés, dont sa mère Stefania Son premier livre connu, Inyenzi ou les Cafards est un récit autobiographique...mukanotr70-1.jpeg

 

-