Éthiopia

SEUL ÉTAT AFRICAIN, JAMAIS COLONISÉ !... Éthiopie Seul État d'Afrique à n'avoir jamais connu la colonisation

Quand il a décrit son pays à Barack Obama, le premier ministre éthiopien Hailemariam Desalegn n’a pas tari d’éloges : << L’Ethiopie est le berceau de l’humanité, un modèle d’indépendance africaine, une source d’inspiration pour toutes les luttes des hommes noirs, la capitale politique du continent et… le berceau du café >> !

 

MISS ÉTHIOPIE

Il n'existe nulle part au monde un lieu comparable à l'Éthiopie, sur le plan spirituel et naturel. La liberté, la paix, la force d'une spiritualité cultuelle et culturelle sont la quintessence même de l'Âme Éthiopienne. Toute une Afrique dans une seule nation est le constat, que l'on puisse lui faire... On comprend pourquoi sans un seul puits de pétrole, sans mines d'or, ni de diamant, l'Éthiopie avance comme un lion de géant, avec la fierté de n'avoir jamais connu la colonisation.
Bien que les clichés nous présentent souvent les pays africains, comme étant invivables, l'Éthiopie est un pays où il faut parfois s'efforcer de retenir ses larmes.... On apprend en Afrique que la pauvreté ne tue pas la capacité à s'émerveiller et à se réjouir... On vit !

ETHIOPIA : all Africa in one nation, this  is the conclusion that we can make about it ... We understand why no one oil well, without gold mines or diamond, Ethiopia advance as a giant lion with the pride of having never experienced colonization.  

Although clichés about Africa are always negative, Ethiopia is a country where sometimes you have to try to hold back the tears .... In Ethiopia, as in Africa, we learn that poverty does not kill capacity to marvel and rejoice ... We live!

Dans de grandes villes comme Tokyo, Paris, New York, j’avais déjà eu la chance de prendre le métro, mais c’est l'un des plus confortables que j’ai jamais vu, malgré qu'il soit déjà victime de son succès. L’Ethiopie a l’une des économies les plus rapides d’Afrique, et en voici une preuve délivrée au monde entier. Le gouvernement fait un travail extraordinaire. Cela va créer des emplois, attirer des touristes, améliorer la circulation en ville et protéger l’environnement… 

Moins cher que le taxi mais un peu plus coûteux que les bus, il attire les foules. Depuis son lancement en septembre 2015, les 17 kilomètres du nord au sud ont été doublés par un trajet est-ouest, qui porte le réseau à 34 kilomètres et 39 stations. Pour y arriver, trois ans de construction, 300 tonnes de béton, 6 tunnels, 150 ponts et ouvrages d’art ont été nécessaires. Coût du chantier : 475 millions de dollars qui ont été couverts à 85 % par un prêt de la banque chinoise d’import-export China EximBank.

ETHIOPIE : le lancement de son propre satellite est prévu ... L'objectif : surveiller les terres agricoles et améliorer les télécommunications...

Ethiopia exploring space 620x350 b90a7

Éthiopie Seul État d'Afrique à n'avoir jamais connu la colonisation