Culture du Sénégal : Musique

ÇA CHAUFFE POUR VINCENT BOLLORÉ EN AFRIQUE.

Urgence panafricaniste

Après le Benin, le Cameroun... Et plusieurs autres nations africaines, au Sénégal, Vincent Bolloré vient d'être condamné à payer 2,3 millions d'euros, pour ne pas avoir respecté les règles de l'accord.

Selon la presse locale, le Fisc de Dakar a observé un non-respect des règles de l'accord conclu pour l'exploitation du port de Dakar. L'administration a condamné l'entreprise à payer 2,3 millions d'euros pour avoir agi contrairement à l'accord et pour ne pas avoir autorisé les investissements des Sénégalais dans le port.

Le Groupe Bolloré fondé, en 1822 et qui est l'une des 500 plus grandes entreprises du monde, compte environ 60 mille employés... 

Le massacre de Thiaroye, s'est déroulé dans un camp militaire de la périphérie de Dakar au Sénégal le 1er décembre 1944 quand des gendarmes français renforcés de troupes coloniales ont tiré sur des tirailleurs sénégalais, anciens prisonniers de guerre récemment rapatriés, qui manifestaient pour le paiement de leurs indemnités et pécule promis depuis des mois (70 tirailleurs décédés)...

 

Les descendants des tirailleurs ne se laissent pas faire...

KEMI SEBA A ETE EXPULSE VERS LA FRANCE, MAIS, LE COMBAT CONTINUE...

Babel Sow

Kémi Seba a été libéré après sa comparution devant un tribunal de Dakar. La mobilisation africaine était impressionnante : toute la jeunesse de 7 à 77 ans était au rendez-vous...
_ Le leader du Front contre le franc-CFA, Kemi Seba, était devant la justice sénégalaise qui lui reprochait d'avoir brûlé un billet de 5000 francs CFA, ce que Serges Gainsbours avait pourtant fait avec le Franc Français(il y a de cela quelques années). 
_ La BCEAO (une extension de la banque de France) avait porté plainte contre lui pour son geste, comme si le franc cfa était plus important que le Franc Français. Le ridicule ne fait pas trop mal... Heureusement !

<<…Si on ne se sent pas heureux dans la zone franc, on la quitte et on crée sa propre monnaie comme l'on fait la Mauritanie et le Madagascar…>> a-t-il rappelé aux présidents Africaincs...

<<…Si on y reste , il faut arrêter les déclarations démagogiques, faisant du ''franc cfa'' le bouc émissaire de vos échecs politiques et économiques et de la France la source de vos problèmes” lance-t-il à l'endroit des “monarques africains”.