Des noirs dans les camps nazis...


L’HISTOIRE DES NOIRS PAR LES NOIRS ET LES JUSTES

LES NOIRS DANS LES CAMPS NAZIS : le saviez-vous...

Noirs dans les camps nazis (le saviez-vous en 2013)

La mémoire est sacrée et la liberté mentale est la première des libertés. Celle qui libère nos consciences, renouvelle notre intelligence tout en créant en nous un besoin de connaissancesSi la non-connaissance de l’autre rend le ‘‘vivre ensemble’‘ plus difficile, le devoir de mémoire nous permet non seulement de savoir, mais, surtout de libérer notre pensée en détruisant le secret des vérités cachées, nos enfants doivent apprendre à aimer, à donner et à pardonner ... Cependant, il est à signaler et surtout à reconnaître que: les ENFANTS OU DESCENDANTS NE SONT NI RESPONSABLES, NI COUPABLES DES ACTES MANQUÉS OU POSÉS ... PAR LEURS ANCÊTRES.  _Cependant,  celui qui ne se souvient pas du passé est condamné à le revivre. La vérité libère, non seulement celui qui la cache, mais aussi celui ou celle qui la découvre.

La vérité libère 

kenny-c.jpg

 

Les noirs dans les camps nazis 1

En 1944, au plus fort de la guerre, un volontaire français de l'armée allemande étonne ses supérieurs.

Il veut intégrer la Waffen SS, le corps d'élite hitlérien. Seul problème: l'homme n'est ni aryen, ni même blanc, mais guadeloupéen et surtout noir. Pour toute réponse, il est envoyé illico dans un camp de concentration. Ce livre raconte l'étonnante histoire de ce soldat perdu, parti faire le coup de feu contre les bolchevistes, sur le front et dans le froid russes, loin de son île natale. Comme lui, quelques égarés antillais, réunionnais, et africains, ont collaboré activement avec l'ennemi, qui dans la LVF, qui dans la Milice, qui dans la Gestapo. En Allemagne et en Italie, où les Noirs étaient menacés, certains ont également joué le jeu des nazis et des fascistes, par instinct de survie ou patriotisme. Autant de destins insolites que relie ce récit étayé par les rares archives et témoignages de survivants de cette page méconnue du plus grand conflit mondial.