Les sources du Panafricanisne

Pour qu'il y ait un acheteur il faut un vendeur et que les deux parties se mettent d'accord sur le prix. Depuis des siècles, ce mode de fonctionnement se nomme commerce. La seule époque où les matières premières ou les techniques étaient échangées contre du vent était celle de l'époque coloniale... Le monde a besoin de justice et d'équilibre, pas de ''L'HUMANITAIRE'' !

UN PLAIDOYER POUR HAÏTI :
Modèle de révolution coloniale et première nation Noire libre
<< Haïti, c'est l'Afrique dans les Caraïbes >> !
Qu'est-ce que c'est qu'un AFRICAIN ? !
___________________________

 

Les nations, peuplées par les Africains déportés à travers le monde et créateurs du Panafricanisme,
devraient figurer au premier rang  des nations faisant partie de l'U.A. ( L'Unité Africaine).
Ainsi, l'Histoire devra témoigner que nous avons inscrit Haïti dans le livre d'or de l'Unité Africaine et, que tous les descendants d'Africains sont tous des africains... (au même titre que tous las autres africains du Continent Noir) ! 

Le Panafricanisme est né à l'extérieur du Continent Noir en 1914.
L'UNEA (Universal Negro Emprovement Association) est son ancêtre et ses principaux fondateurs sont des Afro-descendants.
Citons parmi les plus connus : Joseph Antenor Firmin (premier grand égyptologue panafricaniste avant Du Bois et Cheikh Anta Diop), Zumbi et le Quilombos dos Palmarès (Brésil), Marcus Garvey (le plus grand visionnaire du Panafricanisme), l'African Orthodox Church, W.E.B. Du Bois (panafricaniste, socialiste, internationaliste), Georges Patmore, Benito Sylvain, Booker T. Washington, Henri Sylvester Williams,  avant l'arrivée de leurs frères africains comme Kwame Nkrumah, Jomo Kenyatta…..
Le Panafricanisme est une création des descendants d'Africains (hors de l'Afrique), en situation d'oppression et d'agression coloniale.
Cette pensée panafricaniste, portée par des descendants d'Africains s'inscrit dans la volonté de libérer les cultures mondiales et les civilisations africaines. Ces hommes ont fait passer la conscience panafricaniste à un niveau militant, afin d'aboutir à la création d'un « État Noir » et un retour en Afrique.

Haïti en est l'incarnation, modèle de révolution anti-coloniale et première nation Noire libre.
« Haïti c'est l'Afrique dans les Caraïbes ».
Or, même si sa révolution s'incarne dans le problème de la libération des Noirs, la victoire d’Haïti revient à l'humanité, car elle est universelle et débarrassée du masque de l'ethnocentrisme.
Haïti est le premier modèle d'une révolution anti-coloniale, fondatrice de l’ordre moderne actuel, en ce que tous les hommes, quelques soient leurs appartenances , communautaires ou religieuses, puissent accéder à la liberté et la dignité.
Haïti, première nation Noire indépendante, bien que libre, continue à payer le prix de sa dévotion, de son courage et de sa victoire contre un monde injuste et prédateur.
C'est l'esprit d’Haïti qui va saisir ceux qui vont s'interroger sur la nécessité de restaurer la liberté et la dignité des descendants d'Africains et des « Africains de la Terre mère ».

Ce n'est qu'au début du 20ème s., que va se mettre en place une connexion entre les Afro-descendants et leurs parents du continent africain.
Cette connexion va se faire à travers les rassemblements Panafricains qui vont réunir des élites noires d'Amérique, des Caraïbes et d'Afrique en quête d'indépendance, d'intégrité et de dignité, afin de construire une idéologie capable de libérer  l'Afrique mondiale de l’oppression occidentale.
Ces rassemblements et ces congrès, seront à la base des concepts de Négritude  et d'Afrocentricité, avec Aimé Césaire, Nkwame Nkrumah Jome Kenyatta (Senghor?) et beaucoup d'autres intellectuels d'expression francophone, anglophone, lusophone…..

Ces nations, peuplées par les Africains déportés à travers le monde et créateurs du Panafricanisme,
devraient figurer au premier rang  des nations faisant partie de l'U.A. ( L'Unité Africaine).
Ainsi, l'Histoire devra témoigner que nous avons inscrit Haïti dans le livre d'or de l'Unité Africaine.
_ Rémy Sahlomon