Stigmatisation de l'Islam

Edwy Plenel

Edwy Plenel est un journaliste politique, français. Il est directeur de la rédaction du quotidien Le Monde de 1996 jusqu'à sa démission en novembre 2004. Il a depuis co-fondé le site Mediapart, journal payant accessible sur Internet, qui a joué un rôle-clé dans la révélation des affaires Woerth-Bettencourt, Cahuzac et Aquilino Morelle.
Mediapart
Depuis fin 2007, date de la création de la SAS Mediapart, Edwy Plenel dirige Mediapart, journal d'information en ligne payant sur Internet, en tant que président de la société éditrice et directeur de publication du journal (avec six fondateurs à l'origine).
Mediapart est également à l'initiative de la création, à l'automne 2009, du Syndicat de la presse indépendante d'information en ligne (SPIIL), dont Edwy Plenel est le secrétaire général18.
En mars 2011, Edwy Plenel a annoncé le lancement de FrenchLeaks, site de documentation et d'alerte animé par Mediapart et inspiré de WikiLeaks, dont Mediapart est l'un des partenaires. Edwy Plenel s'est souvent exprimé sur le thème de la protection des sources d'information des journalistes pour indiquer la nécessité de réformer la loi française.
Après avoir porté l'affaire Cahuzac contre tous, il met en cause directement le 7 avril 2013, sur Itélé, le ministre de l'Économie et des Finances Pierre Moscovici. Il affirme que ce dernier connaissait la situation illicite de son ministre délégué depuis mi-décembre 2012, et que l'enquête qu'il avait diligentée sur Jérôme Cahuzac n'aurait servi qu'à le blanchir.

 

 

Invité de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC, Edwy Plenel est venu présenter lundi matin son nouveau livre "Pour les musulmans". Le co-fondateur et président de Mediapart a demandé que "nous admettions nos compatriotes musulmans, ils sont notre histoire, ils sont le résultat de notre propre projection sur le monde.

 Il y a un problème de l'islam en France', n'hésite pas à proclamer un académicien, regrettant même "que l'on abandonne ce souci de civilisation au Front national'. À cette banalisation intellectuelle d'un discours semblable à celui qui, avant la catastrophe européenne, affirmait l'existence d'un "problème juif' en France, ce livre répond en prenant le parti de nos compatriotes d'origine, de culture ou de croyance musulmanes contre ceux qui les érigent en boucs émissaires de nos inquiétudes et de nos incertitudes. L'enjeu n'est pas seulement de solidarité mais de fidélité. Pour les musulmans donc, comme l'on écrirait pour les juifs, pour les Noirs et pour les Roms, ou, tout simplement, pour la France." Edwy Plenel.

Sans titre 10

Edwy Plenel : la République ne fait pas de distinction

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 2017-01-14